Les compléments alimentaires à base de plantes peuvent nous aider à lutter contre les affections diverses mais ils ne sont pas sans danger pour l’organisme. En effet, il faut se méfier de certaines interactions avec les médicaments comme les fluidifiants sanguins,  le diabète, l’hypertention ainsi de d’autres maladies..

Les plantes ont longtemps été utilisées comme médicaments et sont encore très présentes dans certaines contrées. Nous avons envie de nous soigner de façon naturelle,mais une plante conseillée pour une personne peut ne pas convenir à une autre, il en est ainsi également pour l’alimentation. Afin de bien choisir, il est bon de s’adresser à une naturopathe ou herboriste pour les extraits sec. Toutes les marques ne sont pas valables, il faut rechercher des labels de qualité concernant l’origine et la sélection des plantes ainsi que les qualités bactériologiques. Pour plus d’efficacité choisir des extraits titrés.

Les oméga 3 se choisissent avec un engagement de qualité “Epax, X.O,Flexitech. le label “Friend of the sea et Eco-harvesting certifie des produits de belle qualitée éco-responsable.

le magnésium peut provoquer des troubles digestifs et des diarrhées. Choisir de préférence un magnésium glycérophosphate, associé avec la vitamine B6 et la taurine pour faciliter l’absorption.

Une consommation de fer sans bilan médical par exemple peut s’avérer nocive, toutes les personnes qui sont fatiguées ne manquent pas forcément de fer, un excès peut également donner de la fatigue chronique, pareil pour les aliments comme je l’ai cité plus haut, si vous consommez trop de betteraves rouge riche en fer . Ensuite il est bon de choisir un fer sous forme bisglycinate car il est biodisponible et de meilleure absorption.

Demandez aussi l’avis de votre médecin en cas de traitement médical, il se mettra en accord avec votre naturopathe.

Vous souhaitez en savoir plus : contact sur médoucine Yolande Schied pour rendez vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois − deux =

%d blogueurs aiment cette page :