La stéatose hépatique est souvent découverte au détour d’une simple échographie du abdominale, car elle reste silencieuse. C’est la maladie du foie “gras”. Le résultat d’une nourriture trop grasse, trop de sucres, trop de glucides, où trop d’alcool.

Le foie est un organe silencieux, il ne se manifeste pas vraiment quand il a mal, le coeur vous fera savoir qu’il souffre, les poumons également, mais quand le foie se manifeste il est souvent trop tard. Ce n’est pas moi qui le dit mais le Dr Dominique Lannes hépatologue et grand spécialiste du foie dont je vous recommande le livre. NASH la maladie de la malbouffe;

Au stade de la stéatose hépatique il est possible d’intervenir sans médicaments avec une nouvelle hygiène de vie que je mettrais en place avec vous. Plus de légumes et de fibres, réduction du sucre et bien sur de l’alcool.

 Ne pensez surtout pas que la stéatose hépatique est seulement due aux graisses, ni à l’alcool. J’ai des patients n’ayant jamais bu d’alcool mais qui mangent 5 fruits par jours qui ont un foie gras. En effet, le sucre, mème celui des fruits se transforme en gras et la consommation excessive est stockée dans le foie. C’est ce que l’on appelle NASH. (Non-alcoholic SteatoHepatis).

Traiter la stéatose naturellement va permettre de réduire le volume du foie gras et d’éviter les multiples maladies qui se préparent comme le diabète, les maladies cardiovasculaires, cancers…et j’en passe.

La naturopathie est utile dans ce cas pour inverser le processus pendant qu’il est encore temps, et éviter les médicaments et tous leurs effets secondaires.

Sauver son foie est vital, car cet organe  accompli plus de 300 fonctions! Si le foie tourne au ralenti, votre organisme aussi.

Le régime alimentaire est la seule solution. En effet on à jamais vu de “foie gras” suite à une forte consommation de légumes.

Les plantes permettent de détoxifier et aident à repartir sur de nouvelles bases. En tant que naturopathe je vous demanderai de bien vouloir m’apporter des analyses médicales ; gammaGT, bilirubine,transaminases.

Ce bilan hépatique est à demander à votre médecin.

Nous en ferons un autre au bout de trois mois suite au régime que nous mettrons en place.

  • Réduction des sucres, y compris les sucres cachés, (sauces, plats préparés, sodas, ..)
  • Réduction des mauvaises graisses.
  • Suppression d’un certain nombre de glucides.
  • Apports de fibres et légumes.

En route pour une meilleure santé.

Yolande Schied naturopathe nutritionniste

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatorze − 3 =

%d blogueurs aiment cette page :